Welcome Introduction Part 1 Part 2 Part 3 Part 4 Part 5 Summary
Téléchargement...
À bord d’un autocar interurbain

Surveiller l’horaire et la route

Qu’est-ce que cette leçon vous apprendra ?

  1. Comment respecter l’horaire, conduire de façon préventive et ajuster votre conduite aux conditions météorologiques et routières.

Les affres de la planification des horaires

Me voici de retour sur la route mais cette fois-ci, j’accompagne David, conducteur d’autocar, qui assure la desserte d’une ville à l’autre, partout en province. Aujourd’hui, je suis chanceuse car je peux l’observer lors d’un trajet assez court qu’il fait régulièrement. Je dois me présenter au dépôt à  14 h pour un départ prévu à 15 h. « Bonjour », lui dis-je en arrivant.

« Je suis content de te voir ; es-tu prête ? Que penses-tu de la météo ? La neige va-t-elle nous ennuyer ? »

Je regarde le ciel et il est assez évident qu’une tempête s’annonce.  « Laisse-moi t’aider avec le fret. »

« Non, je ne peux pas te laisser faire – tu sais- le syndicat et les règlements et politiques de la compagnie.  Mais merci quand même. Tu peux toutefois m’observer pendant que je réorganise les colis selon l’itinéraire – bon, celui-ci va à Red Deer et celui-là à Wainwright – on le mettra là-bas. »   

Une fois les vérifications avant départ terminées, David avise le répartiteur qui annonce le départ aux passagers.  Ils arrivent, présentent leur billet d’autobus et David répond à leurs questions.  Il charge également les bagages dans un ordre précis. « Tu n’as pas mal au dos de temps à autre ? » Il me répond, « Eh bien, oui parfois, mais tu sais je fais attention parce que je ne rajeunis pas ! »

Nous n’avons pas franchi une grande distance sur l’autoroute et il est évident que ce voyage ne sera pas facile.  La neige est de plus en plus dense et la chaussée devient glacée.  Je remarque immédiatement que David est très concentré, surveille la chaussée tout en gardant une grande distance entre nous et les autres véhicules et ce, toujours à basse vitesse.  Je me demande si nous allons arrivés à temps, en respectant l’horaire.

Finalement, nous arrivons au premier arrêt. Nous avons une heure de retard par rapport au point de synchronisation. "Je vais communiquer avec le superviseur et discuter de la situation – doit-on continuer ou attendre un peu, » me dit David. «  Peut-être qu’ils ont déjà sorti les chasse-neige et les camions de sable un peu plus loin. »


Respecter l’horaire

Les conducteurs d’autobus doivent respecter l’horaire parce qu’ils assurent les déplacements du public qui s’attend à ce qu’ils soient ponctuels ; cependant, si la sécurité est compromise en raison des conditions routières ou météorologiques, les horaires peuvent être modifiés.  En d’autres mots, les horaires priment jusqu’à ce que la sécurité devienne la préoccupation.

Les conducteurs chevronnés connaissent les secteurs où ils peuvent reprendre du temps perdu, si nécessaire ; et ils savent comment la météo peut avoir une incidence sur leur itinéraire.  Par ailleurs, les conducteurs savent manier leur véhicule selon les différentes conditions routières et aussi à quel moment ils doivent signaler un retard sur l’horaire et si, le cas échéant, d’autres arrangements doivent être pris.

Comment réagir lors de conditions météorologiques difficiles ? Le conducteur d’autobus doit:

 

Secteur du transport scolaire

Secteur du transport adapté

 

 

Suivant: Rester en contact