Welcome Introduction Part 1 Part 2 Part 3 Part 4 Part 5 Summary
Téléchargement...
Secteur du transport adapté

Aider les passagers à s’asseoir et à se relever

Qu’est-ce que cette leçon vous apprendra ?

  1. Assurer un service de porte à porte
  2. Déterminer le niveau d’aide requis
  3. Fournir l’aide nécessaire, de façon sécuritaire

Le secteur du transport adapté a la responsabilité d’offrir à ses passagers un service de porte à porte, un service que lui seul dispense. Les conducteurs doivent se familiariser avec l’environnement des points d’accès. Par exemple, est-ce qu’il y a une bonne accessibilité pour le véhicule et pour le passager ? Est-ce que la surface est sécuritaire ? Ils doivent aussi pouvoir aider le passager, de façon sécuritaire et selon leurs besoins, à se rendre au véhicule et à y monter, puis à en descendre et à se rendre à la porte de son domicile en toute sécurité.

« Donc, je peux présumer qu’il y a un contact physique avec le passager ? »

« Oui, selon le cas. Il peut être nécessaire d’aider les passagers à monter ou à descendre les escaliers de l’entrée et même au-delà du seuil de la porte afin qu’ils rentrent chez eux sans incident. »

Parce que le secteur du transport adapté offre un service de porte à porte, les conducteurs doivent prendre davantage de précautions lorsque les passagers entrent dans le véhicule et en sortent. Ils doivent aussi juger des dangers possibles entre la résidence du passager et le véhicule lorsqu’ils les escortent d’un endroit à l’autre. Ils doivent aussi bien attacher les passagers et les fauteuils roulants à l’aide de courroies et de ceintures de sécurité, car les passagers ne sont pas autorisés à s’attacher eux-mêmes. Le conducteur doit faire fonctionner la plateforme et toujours déterminer l’aide nécessaire.

« Cela ne relève-t-il pas plutôt de l’accompagnateur ? »

« Il y a souvent un accompagnateur présent, mais c’est la responsabilité du conducteur de communiquer directement avec le passager et d’assurer sa sécurité en tout temps. »

Autre élément important, le conducteur doit connaître les différents types d’incapacités, les reconnaître et discuter des besoins de chaque passager, que ce soit avec le passager lui-même, l’accompagnateur ou les deux. Le conducteur doit rester aux aguets quant aux dangers éventuels tels qu’une chaussée accidentée, la présence d’une une foule, de la glace, etc. Cerner les besoins des passagers et savoir les gérer dépendent souvent de la capacité à interpréter les signes non verbaux, surtout puisque de nombreux passagers parlent difficilement. Le contact visuel direct permet de tisser des liens avec les passagers car ils auront confiance en se sentant écoutés et compris.

Les conducteurs doivent être sensibles aux difficultés que vit chaque passager et faire preuve d’empathie et de compassion. Ils doivent voir d’abord la personne et ensuite son invalidité. En d’autres termes, traiter le passager avec le maximum de dignité.

« C’est beaucoup d’information. Ce doit être très exigeant pour une personne qui travaille seule, surtout dans les régions très éloignées de la province. »

« C’est très vrai. Par contre, chaque entreprise de transport adapté a un manuel bien détaillé des politiques et procédures de l’organisation qui, combiné à une formation étendue, devient une source essentielle, offrant ainsi aux conducteurs d’autobus un outil d’orientation et un appui précieux. Il est important que les conducteurs d’autobus se familiarisent avec les politiques et procédures de l’employeur et qu’ils respectent les lignes directrices dans le cadre de leur mandat. En général, un manuel comprend des renseignements techniques et fonctionnels, notamment à l’égard des aides à la mobilité et des techniques de manipulation d’appareils de déplacement. Le conducteur d’autobus doit être en mesure de reconnaître les dangers relatifs à l’utilisation des aides à la mobilité et d’appareils de déplacement, c’est-à-dire l’angle d’une rampe d’accès, l’état des trottoirs, la météo, etc. »

« Le manuel doit être épais comme ça ! »

« C’est le cas! »

 

Suivant: Manœuvrer le véhicule pour assurer un accès sécuritaire